Citation du jour :
On n’accordera pas facilement l’entrée du monastère à celui qui vient s’y engager... [+]
(Règle de Saint Benoît 58,1)

Le parc

 

Avec son ensemble de deux grandes pelouses, dessiné à la manière des jardins français, le parc est situé au sud, face à l’entrée principale du château-monastère. On y remarque de très beaux arbres d’ornement, mais beaucoup, tels de gros marronniers et plusieurs hêtres rouges centenaires, n’ont pas résisté à l’âge ni aux tempêtes. On peut encore admirer des tilleuls, des hêtres, des frênes, l’un ou l’autre marronnier... Dans le fond du parc coule le ruisseau de Behoude où les seigneurs venaient jadis pêcher la truite. Ce ruisseau faisait aussi tourner un moulin et, jusqu’il y a quelques années, alimentait une pièce d’eau arrondie située au fond du parc. Deux autres pièces d'eau, comblées depuis un demi-siècle environ, ornaient aussi les deux pelouses principales apportant fraîcheur et charme au parc du château.