Citation du jour :
Il est un mauvais zèle, un zèle amer, qui sépare de Dieu et mène à l’enfer. De même,... [+]
(Règle de Saint Benoît 72,1-3)

Quels types de livres?


 
Quels types de livres pouvez-vous découvrir dans nos rayons ? Un choix drastique, assez pointu, se fait tout au long de l’année selon les orientations propres au monastère depuis sa fondation : les domaines de la Bible, de la Théologie, de la Liturgie sont privilégiés.
Dom Vandeur, en 1917, ne souhaitait-il pas fonder une communauté bénédictine de femmes bien formées à cet égard, afin qu’elles puissent transmettre le goût de la Parole de Dieu (il parlait du « sens chrétien ») aux femmes et jeunes filles, et par elles à l’ensemble de la société ? Nous essayons de garder son intuition vivante depuis plus de quatre-vingts ans. Des ouvrages concernant d’autres religions, principalement le judaïsme, sont cependant aussi présents dans nos rayons. Les trois religions monothéistes – judaïsme, islam et christianisme – ne sont-elles pas appelées « religions du Livre » ? Peut-on parler de la Parole de Dieu sans avoir une ouverture sur les écrits du peuple juif ? Je ne le pense pas car le Premier Testament annonce le Messie. Comment le Christ aurait-il pu se manifester si la Loi n’avait pas été donnée à Moïse et s’il n’y avait pas eu l’Alliance scellée par Dieu avec son peuple sur le Mont Sinaï ? Sans le peuple juif, Jésus ne serait pas venu accomplir cette Loi (et non l’abolir) et nous donner la vie en plénitude par sa mort sur la croix !

Dans le prolongement de la Bible, vous trouverez aussi, à la librairie du monastère, des ouvrages sur les langues bibliques : méthodes d’étude de l’hébreu ou du grec, dictionnaire des racines hébraïques, Ancien Testament interlinéaire hébreu/français, Nouveau Testament interlinéaire grec/français ; dictionnaire hébreu/Araméen, etc.… Les rayons Bible et Théologie sont donc les mieux achalandés et représentent au moins 70% des ventes. Leur espace a le plus de succès. La liturgie en a un peu moins, bien que la vente y soit bonne aussi, grâce aux livres si poétiques du Père François Cassingena-Trévédy et surtout aux psaumes. En effet, les hôtes qui participent à nos offices monastiques aiment continuer à se joindre à notre prière une fois rentrés chez eux. Pour cette raison, ils souhaitent acheter le même psautier liturgique que nous, pour prier à la maison comme au monastère. Leur prière et la nôtre entrent ainsi en communion. La personne « consacrée » n’est pas plus importante que la personne « laïque », ni la prière de l’une meilleure que celle de l’autre. Non, nous sommes tous des laïcs et, par notre baptême, nous formons un seul peuple de Dieu en unissant nos voix dans la louange.

Je reçois aussi certaines nouveautés en « office », c’est-à-dire que le fournisseur qui me les a envoyées reprend plus tard ce qui n’a pas été vendu. Mais ici, la quantité est très limitée (sauf de la part d’un fournisseur, comme je l’expliquerai plus loin). Mon choix est surtout personnel, à partir de recensions de revues, mais aussi grâce à un listing des nouveautés à paraître dans les trois mois suivants, accompagné d’un argumentaire, que me communique un très dévoué représentant, aimant son métier. Pour les éditions du Cerf, je reçois également par courrier électronique un tableau qui me signale les nouveautés religieuses, les « beaux » livres d’art, les témoignages de grandes personnalités qui ont marqué le monde religieux (Martin Luther King, Monseigneur Romero, Monseigneur Helder Camara, Mère Teresa, Soeur Emmanuelle, les moines de Tibhirine…) ou profane, à condition qu’ils aient un excellent contenu (les mémoires de Marc Eyskens, par exemple). Je reçois également des conseils de soeur Loyse, ou des soeurs plus expérimentées que moi. Lorsqu’elles découvrent un livre « passionnant », elles m’en communiquent la référence et, bien sûr, je suis heureuse d’avoir cette «perle » au magasin…. Je suis fière de cette communication. J’ai aussi naturellement des ouvrages de spiritualité autre que bénédictine : saint François d’Assise, Charles de Foucauld, saint Dominique et d’autres encore comme François Varillon, Maurice Zundel…, ces grands noms d’auteurs très demandés qui ont fait vivre et font toujours vivre de nombreuses personnes. Signalons enfin des livres plus accessibles à tous, susceptibles néanmoins d’apporter un grand soutien dans la prière, comme « Prier 15 jours avec… », petite collection à prix raisonnable, aux éditions Nouvelle Cité.